Le modèle économique des clubs sportifs fédérés : analyse et pistes de développement

par Administrateur CDES

Le CDES, en partenariat avec Olbia Conseil, a réalisé pour le CNOSF une grande enquête nationale auprès des clubs fédérés pour les interroger sur l’évolution et les caractéristiques de leur modèle économique. Compte tenu du nombre de réponses reçues (4 500) et de la représentativité des réponses, cette enquête a permis de réaliser une analyse poussée du modèle économique moyen des clubs et de son évolution.

DATE DE PUBLICATION

Septembre 2020
 

PRÉSENTATION 

Les clubs sportifs fédérés sont très nombreux et sont très divers. Ces différences s’expriment à travers plusieurs caractéristiques. L’analyse des correspondances multiples réalisée a révélé trois groupes distincts composés de clubs qui présentent de fortes proximités sur plusieurs éléments de leur modèle économique (niveau de ressources, répartition des ressources, diversification des ressources), de leur fonctionnement (employeur/non employeur, statut juridique) et de leurs caractéristiques sportives et territoriales (nombre de licences, unisport/ multisport, niveau de compétition, origine territoriale).

A l’appui des tendances lourdes identifiées, différents leviers de consolidation voire de développement économique ont pu être identifiés. En premier lieu, la captation de nouveaux marchés, par le biais :

– de la diversification des publics (sédentaires, personnes atteintes d’ALD, seniors, personnes en situation de handicap) ;

– l’élargissement des offres et l’introduction d’une plus grande flexibilité (sport en entreprise, offre en direction des accompagnateurs, développement des offres loisirs, offres combinées, etc.) ;

– ou encore le positionnement des associations sportive sur des segments connexes à l’offre sportive, compose l’un des principaux vecteurs de développement économique.

L’innovation numérique via la digitalisation et sa capacité à accompagner les organisations dans l’optimisation de leur gestion mais aussi à fidéliser les licenciés et attirer de nouveaux pratiquants constitue un second levier de développement à ne pas négliger.

Ces éléments d’analyse permettent de mettre en évidence le caractère singulier de la structure économique des clubs. Il ne semble ainsi pas exister de modèle unique mais une multitude de configurations de développement possibles selon l’environnement, le territoire, les parties prenantes, le projet de structure.

Les déterminants du modèle économique des clubs sont donc multiples. Ceux-ci doivent s’adapter à des grandes tendances qui influencent leur façon de fonctionner et de s’organiser. De nombreux leviers peuvent permettre aux clubs de consolider leur modèle économique, à condition que ceux-ci soient adaptés à l’identité et au projet du club.

 

Retrouvez ici la synthèse de l’étude et l’étude complète.

 

A lire également

Le CDES utilise des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter le contenu. J'accepte En savoir plus